Le marche immobilier en Bulgarie

 

La Bulgarie est à la deuxième place par rapport à l’augmentation des prix de l’immobilier pour le dernier trimestre, selon le classement réalisé par l’agence immobilière Knight Frank dans 32 pays. 

Au cours du troisième trimestre cette année selon l’agence, les prix de l’immobilier dans notre pays, ont augmenté de 19%, ce qui est plus bas en comparaison de l’augmentation du même trimestre en 2005 qui était de 32%. Selon les données de l’Institut National Statistique, la croissance pour ces périodes-là, est de 14 et 32 %.

A la tête du classement se trouve Lettonie et plus précisément sa capital – Riga, où l’augmentation de l’immobilier est de 39,2% pour le dernier trimestre. Là-bas aussi, la croissance a été plus important au même trimestre de 2005 – 65,9%.

A la troisième position – le Danemark où la croissance des prix de l’immobilier ont augmenté de 17,8%, la Lituanie – 15,5% et l’Irlande – 15%.

La Norvège qui est à la 6 place pour le denier trimestre avec une augmentation de 14,1%, fait la plus importante progression dans le classement, puisqu’elle grimpe de 12 places.

En comparaison, la Serbie, où est analysé la croissance des prix immobiliers dans la capitale – Belgrade, se trouve à la 27 place avec une augmentation de 0,5%, ce qui lui permet tout de même à monter de 5 places.

La Hongrie qui se trouve à la 28 place, a enregistré une baisse dans les prix de l’immobilier pour le dernier trimestre, en espèce – 1%.

L’Allemagne occupe la dernière place du classement, avec une baisse des prix de l’immobilier de 3 % pour le dernier trimestre de l’année.

La plus grande chute dans le classement ont enregistré Hong Kong, USA et l’Italie qui ont perdu respectivement 26, 10 et 9 places.

A noter le crash quasi dramatique dans le marché foncier hongkongais, qui d’une croissance de 20% en 2005, a montré une baisse pour le troisième trimestre de cette année.

Notre voisin du Nord (la Roumanie) ne figure pas dans ce classement.

En résumé au cours du troisième trimestre de l’année, une baisse dans les prix de l’immobilier est remarquée, et ceci à cause de l’augmentation des taux d’intérêt mondiaux et la baisse de la croissance foncière américaine où elle est de 5,7%au cours de ce dernier trimestre, en comparaison des 12,7% pour le même trimestre en 2005.

Les prix fonciers à la fin du mois de septembre dans les 32 pays figurants dans le classement ont augmenté de 8,4%, en comparaison des 10,9% d’augmentation pour le même trimestre en 2005.

Les leaders de la croissance immobilière sont les pays européens, puisqu’ils occupent 9 des 10 premières places.

Laisser un commentaire