• Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

Archive pour octobre 2007

Golf et investissement Thermal en Bulgarie: clientele haut de gamme

Dimanche 7 octobre 2007

Depuis une dizaine d’années le boom touristique en Bulgarie a renforcé l’intérêt des investisseurs pour l’immobilier. Les investissements dans les complexes hôteliers ont amélioré l’image de marque du pays comme destination touristique, image que stimule la croissance dans ce secteur.

La Grande-Bretagne et l’Irlande ont découvert en premier le marché bulgare des biens immobiliers dans le tourisme. Elles ont été suivies par des compagnies des pays scandinaves, l’Ukraine, la Russie et la Grèce. En 2005 et en 2006 nous avons assisté à une véritable invasion espagnole. Malheureusement ce boom a conduit au surpeuplement des stations balnéairesbulgares, phénomène déjà  observé en Espagne, en Grèce et dans d’autres pays.

Si cette tendance négative n’est pas inversée, le danger de reflux de l’intérêt pour la Bulgarie deviendra tout à fait réel, selon Orline Vladikov, président de l’Association nationale de l’immobilier. Il souligne certains moments positifs dans l’évolution du marché de l’immobilier dans le tourisme – les touristes quittent déjà les zones traditionnelles de tourisme maritime et les stations de sports d’hiver pour se diriger vers l’intérieur du pays, attirés par les terrains de golf et le tourisme vinicole. En ce qui concerne le tourisme thermal, la Bulgarie possède un potentiel considérable, elle a toutes les chances de s’affirmer comme une destination privilégiée – affirme Orline Vladikov. Par ses sources minérales chaudes et froides, la Bulgarie se range à la deuxième place en Europe après l’Islande.
« Ces dernières années en Bulgarie ont été lancés des projets ambitieux comme les terrains de golf. Le Groupement Ferry d’Espagne a donné le coup d’envoi de la construction d’un grand complexe de golf avec des villas luxueuses dans la région du village de Kâtina, près de Sofia. Grâce à cet investissement la Bulgarie s’affirmera comme une destination de golf, un tourisme haut de gamme. En 2006 les investisseurs ont manifesté de l’intérêt pour les villes d’eau bulgares comme Sandanski, Hissar et Vélingrad, ainsi que pour les villages situés près de sources curatives. Malheureusement l’état déplorable des routes et de l’infrastructure et l’absence d’une vision d’ensemble sur le développement de ces stations thermales comme centres touristiques ne pas fait pour encourager les éventuels investisseurs. Si les Bulgares réussissaient à surmonter ces obstacles, notre pays deviendrait en quelques années un grand centre international de balnéothérapie. Même des pays baltes comme la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie souhaitent investir dans les villes d’eau. Ces trois pays ont financé la construction d’un complexe thermal dans la région du village de Roudartzi dans le Rila.

Le tourisme vinicole est une autre chance pour les touropérateurs. On pourrait citer l’exemple du complexe touristique au village de Brestovitza, construit par la cave Todoroff. Ces complexes proposent aux visiteurs de déguster les meilleurs crus, mais ils peuvent aussi visiter les monuments culturels et historiques de la région. Le tourisme de chasse est une autre forme de tourisme. La Bulgarie peut proposer un packaging de services touristiques pour éviter la sursaturation des stations balnéaires et des stations d’altitude, phénomène qui a des répercussions fatales sur le milieu naturel. »

Parmi les nouveautés dans le secteur, il faudrait mentionner le tourisme spécialisé pour l’achat de biens immobiliers en Bulgarie. Ce tourisme pragmatique est très apprécié des Britanniques et des Irlandais. Selon des données non officielles, fournies par l’Association nationale de l’immobilier, des biens immobiliers d’une valeur de 10 milliards d’euros ont été vendus l’an dernier. Le nombre des transactions a atteint 260 mille en 2006 contre 196 mille en 2004 et 240 mille en 2005. 25% de ces transactions ont été réalisées par des ressortissants étrangers. Le retour moyen sur investissement est de 18% dans l’immobilier, selon la même source.

Source : www.bnr.bg

Contactez BulFra immobiliere votre agence  francophone basee a Sofia depuis l’an 2000.

Ecrivez SVP a : office@bulfra.com

Tel: 359 887 45 82 35

Que vous soyez un particulier, un investisseur ou un professionel de l’immobilier en France nous aurons la reponse adaptee a votre requete. La Bulgarie est devenue notre pays: nous avons toutes les offres du marche sous les yeux et connaissons la realite.

Nous proposons des appartements, un complexe complet a Issar, des terrains et maisons dans les villes mentionnees dans l’article et d’autres moins connues de la redaction mais toutes aussi attractives.

3.jpg2.jpghis0.jpg4.jpgSPA complexe a Issar : exclusivite BulFra. Achetez maintenant un ou quelques appartements, voir tout le complexe.Nous contacter pour tarifs et disponibilites.

Sur internet il y a tant a vendre , en Anglais surtout, qu’on a du mal a s’y retrouver.Il y a du bon et du mauvais.

Nous sommes la pour vous consulter.Pensez  BULFRA!

Foncier en Bulgarie

Jeudi 4 octobre 2007
Indéniablement, l’achat de terrain en vue de construire constitue la meilleure opportunité d’investissement en Bulgarie. D’une part, les prix des terrains sont extrêmement bas d’un fait des effets conjugués de la restitution grâce à laquelle plus de la moitié des Bulgares ont reçu des terres agricoles, des mises en vente du Ministère de l’Agriculture et des municipalités, de l’interdiction d’achat des terres par les étrangers et des données géo-économiques du pays (faiblesse du pouvoir d’achat, de la densité de population, etc.).90% des bulgares sont proprietaires d’au moins un bien.

 

D’autre part, le coût des constructions ne s’élève qu’à environ 200 euros le m² pour des logements standard finis, main-d’œuvre et matériaux compris. Lorsque l’on sait qu’à Sofia ou sur la Cote de la Mer Noire, les logements se vendent autour de 600 euros le m² en moyenne,et peuvent etre vendu a des emplacement strategiques plus de 1500 euros le m2, la rentabilité de l’investissement est manifeste. Dans la pratique, les Bulgares sont peu nombreux à pouvoir en profiter du fait de leur pouvoir d’achat limité et des conditions restrictives d’accès au crédit. De leur côté, les étrangers sont contraints par l’obligation de créer une société et par les incertitudes liées à à la régularité des titres de propriété acquis et à l’obtention du permis de construire.

BulFra est la pour vous aider a faire le bon choix.

La societe cree par l’etranger est souvent une Ltd a personne unique et detiendra les terres acquises.

Nous faisons toutes les demarches au pres des municipalites,DAC,cadastre, institutions bulgares pour savoir a l’avance exactement ce que vous pourrez faire du terrain que nous vous proposerons.Ce qui pourra etre construit une fois le terrain viabilise.

BulFra Engineering & immobiliere est basee a Sofia depuis les annees 2000.

Nous sommes de ce fait la premiere agenge Franco Bulgare cree en Bulgarie.

Nous vous invitons a nous contacter par ecrit : office@bulfra.com

avant d’acheter et vous guiderons dans l’esprit du travail bien fait. Selon votre budjet vous trouverez chaussure a votre pied et nous recommandons d’acheter pres des grandes villes. Capitale, mer, montagne, stations de ski.

BulFra Engineering & immobiliere

59, Solun Str.

Mini complexe Bulgaria

Sofia.1680

Tel/Fax: 359 2 858 18 60

E-mail: office@bulfra.com

web site en Anglais: www.bulfra.com

Nous ne publions qu’un echantillon de ce que nous offrons.

12